Les nouvelles ambitions des fondations familiales – Débat DoYouPhil/UEDF

14 avril 2023 | Article

Qui sont donc ces fondations familiales si discrètes ? DoYouPhil et Un Esprit de Famille ont organisé, avec plusieurs invités une masterclass dédiée à leurs spécificités au Philanthro-Lab le 12 avril dernier.

Par

Stéphane Godlewski

Selon les études disponibles, plus d’un tiers des fonds de dotation et plus de la moitié des fondations abritées ont été créés par des particuliers. La plupart du temps en y associant les membres de leurs familles. Si ces fondations « familiales » sont discrètes, elles sont souvent plus ambitieuses que celles des entreprises mécènes.

Pour mieux connaitre ces fondations familiales Stéphane Godlewski, Président de DoYouPhil et Kristina Vayda, Déléguée Générale Développement de l’association Un Esprit de Famille ont organisé une masterclass dédiée au Philanthro-Lab le 12 avril dernier en présence de plusieurs invités.

Nous remercions très sincèrement Elisabeth TERRIEN, Présidente de la Fondation CAJJED, Alexis MARANT, Délégué Général du Fonds de dotation YES FUTUR et Jean Marie DESTREE, Délégué Général de la Fondation CARITAS pour la qualité et la sincérité de leurs témoignages.

Les fondations familiales, la philanthropie en confiance

Liberté d’action des fondateurs, prise de risque dans les choix thématiques comme dans le profil des bénéficiaires, confiance en l’organisation soutenue, financement structurels au delà des projets… L’enquête réalisée par Un Esprit de Famille présenté permet de comprendre les principales spécificités des fondations familiales.

La Fondation CAJJED, apprendre à donner, donner pour apprendre

Elisabeth TERRIEN et son mari se sont engagés dans la philanthropie avec la volonté d’apprendre à leurs quatre enfants à donner. Ils ont créé ensemble la Fondation CAJJED pour l’éducation des personnes vulnérables. La Fondation soutient des projets en France, aux États Unis mais surtout des programmes de scolarisation en Afrique. Depuis 2015, CAJJED a notamment contribué à la construction d’un collège au Burkina Fasso (500 élèves) où les mécènes sont très rares. Pour se donner les moyens d’agir la Fondation évalue régulièrement chaque projet soutenu puis fait appel à d’autres donateurs pour en démultiplier l’impact.

Elisabeth TERRIEN évoque la solitude du fondateur. Elle salue l’initiative de Un Esprit de Famille d’avoir créé le Cercle WEBER qui permet aux membres de se connaitre, d’échanger leurs expériences et même d’agir ensemble.

Fonds YES FUTUR, pour une philanthropie verte et collective

Lorsque la créatrice Isabelle MARANT décide de céder la majorité des parts de son entreprise de mode, elle a en tête l’idée de créer une fondation qui ne portera pas son nom. Convaincue de l’urgence environnementale et de la nécessité de soutenir des solutions durables, elle a créé avec son frère, Alexis MARANT, désormais Délégué Général, le Fonds YES FUTUR en 2022. Les premiers soutiens à des associations porteuses de solutions sont lancés. Ils seront amenés à se développer et à perdurer dans la confiance. A ce stade, Alexis MARANT souhaite que le Fonds reste discret. En revanche, il échanges beaucoup avec les réseaux d’acteurs engagées pour l’environnement. Pour lui, la philanthropie verte ne peut être que collective face à des défis déjà actuels.

La Fondation CARITAS, abriter et accompagner les fondations familiales

Jean-Marie DESTREE est une figure de la philanthropie française. Il a longtemps dirigé la collecte de fonds du SECOURS CATHOLIQUE. Lors d’un échange avec un chef d’entreprise souhaitant “aller au-delà d’un beau chèque” pour créer sa propre fondation, l’idée de la Fondation CARITAS « abritante » d’autres fondations « abritées » était née. Aujourd’hui, la Fondation CARITAS accueille 105 fondations abritées principalement familiales avec la même volonté de lutter contre la pauvreté et l’exclusion. Chaque fondation abritée par la Fondation CARITAS bénéficie d’un accompagnement personnalisé dans ses programmes et sa gestion. Des échanges entre fondateurs, des rencontres « terrains » ainsi des offres de soutien collectifs à des programmes comme « Acteurs de la transitions » viennent enrichir le dispositif proposé.

Nos intervenants se rejoignent dans cette vision spécifique mais aussi innovante de la philanthropie. Ils témoignent aussi d’une volonté d’agir de plus en plus collectivement, et d’un souhait de communiquer désormais à visage (plus) découvert pour inciter de nouveaux philanthropes à s’engager.

Nous remercions Emeline Foster , Cendrine Nazos et le Philanthro-Lab pour leur accueil et l’organisation de cet événement.

Par

Stéphane Godlewski

Autres articles

L’incendie de Notre-Dame fragilise-t-il le mécénat en France ?

L’incendie de Notre-Dame fragilise-t-il le mécénat en France ?

Le drame de l’incendie de Notre-Dame restera aussi une date historique dans l’histoire du mécénat en France. La mobilisation est à la hauteur du choc national ressenti. Mais l’événement pourrait paradoxalement faire courir des risques au mécénat d’entreprise français.

Share This